Quand on souffre de la goutte, il semble que la dernière chose à faire soit de faire du sport.

Vous avez à peine le temps de faire de l'exercice, qui a le temps de faire du sport ?

Tu le fais !

Et vous devez trouver le temps de le faire, car le sport n'est pas seulement un jeu, c'est aussi une question de santé. Vous ne pouvez pas vous contenter d'un régime pour faire disparaître les symptômes. Vous devez aussi bouger. Et le sport est l'activité idéale à ajouter à votre routine. Voici quelques avantages du sport pour la goutte.

 

Les bienfaits du sport pour la goutte

 

  1. Il vous aide à rester en forme

La mauvaise condition physique est l'un des facteurs de risque de la goutte. Si vous observez les patients atteints de goutte, vous constaterez que la plupart d'entre eux sont surpoids ou obèses. En faisant du sport régulièrement, vous ne perdez pas seulement du poids, vous vous sentez aussi plus énergique. C'est comme si vous n'aviez pas du tout la goutte ! Bien sûr, ce n'est pas vrai, mais quel patient goutteux ne veut pas se sentir normal ?

 

  1. Il renforce les articulations

Les articulations sont fortement touchées lorsque l'on souffre de la goutte. Heureusement, le sport permet d'atténuer ce problème. En vous forçant à faire du sport régulièrement, vous l'habituez aux mouvements, et finalement, vous devenez plus fort au point de ne plus avoir si mal à bouger.

 

  1. Il vous aide à maintenir votre poids idéal

Il est important de gérer son poids lorsqu'on souffre de goutte. Un surpoids ou une obésité signifie que vous avez un excès d'acide urique dans votre organisme, ce qui peut entraîner des crises de goutte fréquentes. Pour éviter cela, vous devez vous fixer un objectif de poids basé sur votre IMC.

Pour connaître votre poids idéal, vous devez faire un calcul. Pour les hommes, il s'agit de 52 kg + 1,9 kg pour chaque pouce au-dessus d'un mètre cinquante. Pour les femmes, il s'agit de 49 kg + 1,7 kg pour chaque pouce au-dessus d'un mètre cinquante. Le résultat est votre poids idéal en kilogrammes.

Bien sûr, ce n'est pas la formule parfaite mais c'est une bonne règle à suivre. Pour obtenir le poids idéal le plus précis, vous devriez en parler à votre médecin. Il vous donnera des recommandations basées sur des facteurs plus spécifiques comme votre âge et d'autres conditions de santé.

Ce chiffre peut sembler décourageant lorsque vous le découvrez, mais lorsque vous faites du sport, vous n'avez pas l'impression de travailler dur. Cela s'explique par le fait que le sport comporte un élément de compétition qui peut être amusant. Contrairement à la musculation, où votre attention peut se porter sur la douleur que vous ressentez à chaque répétition.

Pour atteindre rapidement votre poids idéal, veillez à pratiquer une activité sportive au moins trois fois par semaine, à raison de 30 minutes par séance.

 

  1. Il diminue la douleur

Les patients souffrant de la goutte ne connaissent que trop bien la douleur. Rien n'est comparable à cette poussée soudaine qui survient au milieu de la nuit et qui vous laisse handicapé pendant plusieurs jours. En faisant du sport, vous diminuez vos chances de ressentir cette douleur atroce et vous pouvez même améliorer ces symptômes douloureux que vous ressentez tous les jours.

 

  1. Il encourage une interaction sociale saine

L'alcool est tellement omniprésent dans notre culture qu'il semble qu'il soit impossible de se rendre à un événement social sans en consommer. Le sport est l'une de ces rares activités où l'alcool est absent. En étant impliqué dans un sport, vous pouvez socialiser avec d'autres personnes sans avoir à boire. Personne ne vous pousse à prendre un verre de vin ou de bière. En fait, les personnes présentes dans cet environnement sont tout le contraire. Ils pourraient même vous encourager à être plus sain et à abandonner ces habitudes malsaines.

 

  1. Il stimule votre humeur

Malgré sa prévalence, la goutte est encore largement incomprise par les gens. La douleur ressentie par les personnes souffrant de la goutte est souvent ignorée car les gens pensent que c'est le résultat d'une consommation excessive d'alcool ou de nourriture. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que la goutte est une maladie qui dure toute la vie et qui peut avoir des répercussions sur le patient, même après qu'il ait abandonné ses habitudes malsaines. On peut se sentir isolé face à cette maladie. L'aspect social du sport suffit à remonter le moral. Mais à part cela, les endorphines que vous obtenez grâce à l'exercice vous aideront à réguler votre humeur, surtout si vous souffrez d'anxiété ou de dépression.

 

Les sports idéaux pour la goutte

Vous devez faire preuve de sagesse dans le choix de votre sport lorsque vous souffrez de la goutte. En effet, vos problèmes articulaires vous rendent plus vulnérable aux blessures. En choisissant le bon sport, vous pouvez quand même profiter de ses bienfaits sans vous exposer à des risques d'accident. Voici quelques sports idéaux pour les personnes souffrant de la goutte.

 

  1. Baignade

La natation est un sport idéal pour la goutte car elle est douce pour vos articulations. Elle vous permet d'augmenter votre fréquence cardiaque sans trop solliciter vos articulations.

 

  1. Danser

Si vous aimez la musique, la danse est peut-être le sport qu'il vous faut. Vous pouvez rejoindre le cours de Zumba de votre quartier ou vous inscrire à un cours de danse de salon. Quel que soit le style de danse, l'important est que vous fassiez bouger votre corps.

 

  1. Cours de filage

Le cours de spinning est un autre exercice d'aérobic qui est bon pour vos articulations. Il y a aussi un aspect très compétitif qui peut vous motiver à faire mieux à chaque fois. Veillez simplement à ne pas en faire trop, car vous ne voudriez pas vous blesser en cours de route.

 

  1. Haltérophilie

L'haltérophilie aide à renforcer vos muscles, ce qui vous permet d'avoir un meilleur soutien pour vos articulations. Lorsque vous faites de l'haltérophilie, commencez par des poids plus petits et, au fur et à mesure que vous vous renforcez, vous pouvez en ajouter. Votre corps s'habituera à cette activité et, par conséquent, il vous sera plus facile de vous déplacer.

 

  1. Yoga

Le yoga Le yoga est une forme d'exercice d'étirement qui vous aidera vraiment à soulager vos articulations. Cela ne ressemble pas à un sport car vous ne bougez pas aussi vigoureusement, mais vous serez surpris par l'intensité de cet exercice. Commencez par les positions de base et assurez-vous d'avoir quelqu'un pour vous guider lorsque vous faites les positions plus compliquées.

 

Parmi les autres sports qui conviennent à la goutte, citons le basket-ball, le cyclisme, le canoë, le tennis, le paddle board, le patinage, le ski, le football, le base-ball, le volley-ball, le tai-chi et le tennis.

 

Comment faire du sport en toute sécurité avec la goutte

 

  1. Étirer d'abord

Que vous ayez la goutte ou non, il est important de s'étirer avant et après toute activité intense. Cela permet à votre corps de ne pas être choqué par les mouvements qui vont se produire. Les étirements vous permettront également de bouger avec aisance pendant l'exercice, évitant ainsi toute blessure.

 

  1. Commencez petit

Si vous commencez à faire du sport, vous devez y aller doucement au début. Votre corps est nouveau dans cette activité et il doit donc s'habituer aux mouvements nécessaires pour la pratiquer. Une fois que vous êtes sûr de vos mouvements, vous pouvez augmenter l'intensité ou la durée.

 

  1. Pratiquez une forme correcte

Tout ce qui implique de bouger votre corps, vous devez le faire avec une forme correcte. Trop de blessures sont survenues à cause d'une mauvaise forme. Si les mouvements que vous faites vous font mal, demandez l'aide d'un entraîneur ou d'un instructeur. Ils vous guideront sur la manière de pratiquer correctement un sport sans vous fatiguer.

 

  1. Boire beaucoup d'eau

Faire du sport signifie que vous transpirez beaucoup, alors assurez-vous d'avoir une bouteille d'eau à proximité. eau à proximité. N'attendez pas d'avoir soif et buvez une gorgée de temps en temps. Vous éviterez ainsi de vous déshydrater, ce qui déclenchera une crise de goutte.

 

  1. Modifiez où vous le pouvez

Disons que vous voulez pratiquer un sport comme le basket-ball, qui peut être un peu risqué pour vos articulations. Vous pouvez toujours le faire, mais vous devez prendre des précautions supplémentaires. Modifiez vos habitudes en conséquence afin d'éviter les blessures. Par exemple, vous pouvez porter des chaussures adaptées et limiter les pivotements pour éviter les blessures.

 

  1. Faites le plein d'énergie avec les bons aliments

Il peut être tentant de se récompenser en mangeant beaucoup de nourriture après un exercice intense. Vous pouvez même aller jusqu'à manger quelque chose de mauvais comme une tranche de gâteau ou un verre de bière. Si vous faites cela, vous ne pourrez pas profiter des bienfaits de votre séance d'entraînement, car vous aurez acquis toutes les mauvaises choses grâce à votre alimentation.

 

Il est important de ne faire le plein que d'aliments sains et d'éviter ceux qui déclenchent la goutte. Ce n'est pas seulement bon pour votre santé, mais aussi pour maintenir l'habitude de faire de l'exercice. Lorsque vous mangez sainement, vous vous sentez bien et vous avez l'énergie nécessaire pour vous lever le lendemain et refaire votre séance d'entraînement.

 

D'autre part, si vous n'avez jamais respecté votre régime alimentaire, vous vous sentirez toujours léthargique et vous n'aurez pas envie de faire le moindre exercice. Avec le temps, cela peut devenir une routine qui ne sera pas bonne pour votre état de goutte. Il est également impossible de faire de l'exercice après avoir eu une crise de goutte.

 

  1. Écoutez votre corps

Si vous ressentez une douleur dans l'une de vos articulations, ne vous forcez pas à poursuivre l'activité. Faites plutôt une pause et planifiez l'activité à un autre moment.

 

Comment avez-vous vécu le fait de faire du sport tout en ayant la goutte ? Partagez vos réflexions dans les commentaires ci-dessous.


Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.