Pourquoi les adventistes du septième jour vivent-ils plus longtemps et souffrent-ils moins de maladies ?

J'ai récemment regardé un documentaire provocateur sur le PBS qui soutient ma philosophie diététique de manger principalement un régime végétarien. Le documentaire s'appelle Pour la défense de l'alimentation que vous pouvez regarder ici. L'auteur à succès de NYTimes, Michael Pollan, tente de répondre à cette question : Que dois-je manger pour être en santé ? Michael détruit beaucoup de mythes et d'idées fausses, et comment vous devriez faire preuve de bon sens et de sagesse lorsque vous décidez quoi manger.

Le voyage de Michael pour la vérité l'emmène dans de nombreux endroits, mais un endroit qui m'a particulièrement marqué est une maison de retraite californienne où les adventistes du septième jour jouissent d'une longévité remarquable en suivant un régime végétarien. Pour résumer rapidement, la solution pour bien manger et éviter les maladies liées à l'alimentation est de manger de la nourriture, pas trop, c'est-à-dire de contrôler ses portions et de suivre un régime essentiellement végétarien. Oui, vous avez bien entendu, les plantes comme les glucides complexes, les légumes verts, haricots et toutes ces choses merveilleuses.

En quoi consiste le régime alimentaire occidental ? Il contient beaucoup de viande, de sucre, de farine blanche et d'huiles végétales. C'est peu coûteux, pratique et a été traité pour être délicieux ! N'oubliez pas que l'industrie alimentaire nous gouverne par la confusion. Chaque jour, l'actualité alimentaire fait l'objet d'un nouveau titre. Mangez plus de fibres. Les oeufs sont mauvais. Les oeufs, c'est bien. La viande, c'est mauvais. La viande, c'est bon. Buvez plus de lait. Buvez moins de lait. Pas étonnant que les gens soient confus, obèses et malades.

Micheal Pollan poursuit en disant : “Mangez de la nourriture, pas trop, surtout des plantes, c'est ce que notre espèce fait depuis des centaines de milliers d'années, de sorte que les conseils sont à peu près aussi universels que tous les conseils que vous pourriez donner. C'est très rare dans notre vie où la réponse à une question compliquée est si simple, mais quand il s'agit de manger, ça l'est."

Il ajoute aussi : "L'essor des marchés de producteurs, l'essor de l'agriculture biologique, l'essor du mouvement alimentaire - rien de tout cela n'est le résultat d'une action gouvernementale. Tout cela est dû au fait que les consommateurs ont voté avec leurs fourchettes, indiquant ainsi aux agriculteurs et à l'industrie alimentaire qu'ils voulaient quelque chose de différent. Et cela a créé une économie alimentaire alternative de plusieurs milliards de dollars. Nous sommes peut-être à un tournant." Pour ceux qui veulent en savoir plus sur Michael Pollan, je vous recommande fortement de lire aussi son livre, intitulé Pour la défense de l'alimentation : Manifeste d'un mangeur.

Extrait de cerise acidulée pour Goutte

Examen de la preuve

Revenons maintenant aux adventistes du septième jour. Saviez-vous que depuis 1958, de nombreuses organisations comme le National Health Institute et l'American Cancer Society ont étudié les habitudes alimentaires, le mode de vie, les maladies et les taux de mortalité des Adventistes du 7e jour dans leur communauté ? Ce que l'on appelle aujourd'hui les études adventistes sur la santé sont pour le moins remarquables et les personnes qui souffrent de la goutte peuvent en apprendre beaucoup. Loma Linda, en Californie, est une ville dont la majorité sont des adventistes du septième jour et de l'été. mener le pays en matière de longévité. En moyenne, les femmes vivent jusqu'à l'âge de 81 ans, mais les femmes adventistes vivent jusqu'à 86 ans. Les hommes moyens vivent jusqu'à l'âge de 76 ans mais les hommes adventistes vivent jusqu'à l'âge de 83 ans !

Selon Loma Linda University, point zéro des études adventistes sur la santé, "le taux de mortalité due aux maladies coronariennes chez les hommes adventistes était de 66 %[inférieur à celui de leurs pairs californiens] ; pour les femmes adventistes, il était de 98 %[inférieur]. Le taux de mortalité par accident vasculaire cérébral chez les hommes adventistes était de 72 pour cent[inférieur], comparativement à leurs homologues non adventistes. Chez les femmes adventistes, le taux de décès par accident vasculaire cérébral était de 82 %[plus bas]. Le taux de mortalité par cancer pour les hommes adventistes est de 60 % inférieur à celui de l'homme californien moyen ; pour les femmes adventistes, il est de 75 % inférieur."

En quoi les adventistes du septième jour se distinguent-ils des autres ? Ils mangent comme les Grecs, suivant ce que nous appelons le régime méditerranéen, mangeant principalement des fruits frais, des légumes, des légumineuses, du poisson, de l'huile d'olive et des noix. Ou comme décrite dans mon livreManger des glucides complexes pour au moins 80 % de vos calories quotidiennes.

Alors que leur religion prône le végétarisme, les adeptes peuvent manger de la viande s'ils le veulent. Ils ne peuvent manger que des viandes propres qui sont fondamentalement les mêmes que les viandes kasher comme le bœuf, le poulet, le poisson et le gibier sauvage, mais excluent le porc et les mollusques. Les aliments riches en matières grasses comme les œufs, le beurre et les produits laitiers doivent être consommés avec modération pour éviter le cholestérol. Alors que les glucides complexes comme les grains entiers, les légumes, les légumineuses et les fruits constituent la base du régime adventiste du septième jour. À mes compagnons qui souffrent de goutte, je demande, après avoir examiné les preuves, de manger davantage comme un adventiste du septième jour ! Dites-moi ce que vous en pensez !

Vous aimez ce que vous lisez ? Alors Abonnez-vous ! Livre électronique gratuit inclus !

* indique un champ obligatoire





    9 réponses à "La Goutte et le régime adventiste du septième jour"

    • (...) Les Adventistes du 7e jour, régime et goutte (...)

    • Luis

      J'ai 65 ans, je souffre de goutte depuis plus de 20 ans et je suis allergique à l'allopurinol, alors tout ce que j'ai, c'est un régime et des remèdes maison pour la prévention. Je suis célibataire, je vis seule et je déteste cuisiner. Je préfère acheter des plats à emporter, mais je me rends compte que la nourriture au restaurant n'est peut-être pas mon meilleur choix.

      Alors, est-ce que votre livre a des recettes et des idées pour des gars comme moi ou est-ce que les recettes sont pour deux personnes ou plus ?

      Merci !

      • Spiro Koulouris

        Salut Luis !

        Si vous vivez seul, mieux vaut manger autant de végétariens que possible. Essayez de ne pas manger plus de 4 onces de viande par jour. C'est l'heure du souper le mieux pour les grosses salades et mettre les légumes que vous aimez et pour les remplir, prenez une tranche de pain de blé entier avec votre salade.

        Mon livre est oui la plupart du temps pour des recettes que vous cuisinez pour 2 personnes ou plus comme vous le dites mais il y a quelques repas rapides que vous pouvez cuisiner. L'idée est que la nourriture sans viande n'a pas bon goût et c'est complètement faux. Les aliments végétariens peuvent être savoureux et sains pour vous. J'ai donc beaucoup de recettes qui sont délicieuses pour vous débarrasser de la viande. Comme je l'ai dit, vous pouvez manger de la viande, mais pas trop, sinon vous finirez par en payer le prix.

        J'espère que cela vous aidera !

        • Luis

          Bonjour et merci pour votre réponse rapide !

          Évitez les viandes et les aliments à haute et moyenne purine, ainsi que les aliments à haute teneur en fructose et en sirop de maïs et le fructose en général. Tenez-vous-en aux citrons verts et aux pamplemousses. Le problème, c'est que comme je ne suis pas un grand amateur de salades et de légumes, j'ai tendance à manger surtout des féculents, des pâtes, du riz, des céréales, des biscuits et des craquelins, des pommes de terre au four, de la pizza, des tortillas plutôt que du pain pour éviter les levures et les produits laitiers, des œufs, du fromage, du yogourt, de la crème sure. Je vais prendre un chou frisé et un burger végétarien au quinoa. Il n'y a pas d'alcool non plus.

          Cela a bien fonctionné, depuis ma dernière crise de goutte, il y a plus de 2 ans, mais maintenant c'est de retour. C'est peut-être lié au stress. Mes nerfs. Cette pression exercée par d'autres pour m'apparier me rend dingue. J'aime beaucoup ma solitude.

          Prends soin de toi,

          • Spiro Koulouris

            Salut Luis !

            Oui, cela pourrait être lié au stress, mais essayez d'incorporer plus de légumes dans votre alimentation et assurez-vous que vos glucides féculents sont à grains entiers comme dans les pâtes, les riz, les tortillas et les pizzas.

    • Pauline Sowry

      Je suis allergique à l'allopurinol et à la colchicine, mais je peux prendre du diclofénac pour soulager la douleur. J'ai des crises de goutte tous les jours, des crises de goutte les unes après les autres.

      Je viens juste de découvrir qu'il est mauvais de faire frire des aliments, je savais que l'huile d'olive était bonne alors je l'ai fait frire avec. Je lis tout et je vois des choses poissonneuses listées quand j'ai compris que la plupart des poissons étaient sortis. J'ai besoin d'une liste directe de ce que je ne dois pas avoir et de la façon dont je ne dois pas cuisiner et le contraire. En même temps, je ne peux pas faire d'exercice car je deviens handicapé à bien des égards, mais j'ai heureusement perdu 34 livres et je continue à descendre.
      Qu'est-ce que je peux faire d'autre ?

      Je me demande ce que je fais mal car mon acide urique est très élevé, c'est peut-être les reins faibles qui ne parviennent pas à vider l'acide urique. Je commence à croire que quoi que je fasse, les reins le rendent inutile. De l'aide.

      Pauline

      • Spiro Koulouris

        Salut Pauline !

        Ne mangez que des légumes frais, des fruits et du pain, des pâtes et du riz à grains entiers à 100 %.

        Ne rien faire frire !

        Buvez de l'eau seulement. Pas d'alcool et pas de sodas ou de jus.

        Enlevez toutes les viandes et les graisses pour l'instant.

        Essayez ce régime pendant au moins 3-4 semaines.

        Ensuite, introduisez lentement la viande et les graisses, mais suivez mes 80-10-10 règles d'alimentation de manger 80% de vos calories quotidiennes en glucides complexes (fruits, légumes, légumineuses, grains entiers, noix), 10% de protéines (viandes maigres) et 10% de matières grasses (lait, fromage, beurre, œufs, yogourt grec, etc.).

        N'oubliez pas de consulter votre médecin !

        Spiro

    • Talula Cartwright

      Un autre élément du régime alimentaire typique des SDA est qu'ils ne boivent pas d'alcool. Comme la goutte est depuis longtemps associée à une consommation excessive d'alcool, je parie que cela y contribue aussi.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.