Bienvenue sur mon blog sur GOUT !

Je m'appelle Spiro Koulouris et j'ai la goutte. Considérée comme l'une des affections rhumatismales les plus douloureuses, la goutte touche environ 840 personnes sur 100 000, ce qui représente environ 5 % de tous les cas d'arthrite. En tant que personne souffrant de la goutte depuis plus de 15 ans maintenant, cela peut être très douloureux d'avoir à faire face à cette maladie ou à ce trouble si vous préférez.

Je me souviens quand on m'a diagnostiqué la maladie, à quel point j'étais choqué et stressé, pensant que mon médecin avait fait une grave erreur et qu'il me fallait un deuxième avis. Puis la réalité s'est installée et ma nouvelle vie a commencé, vivant avec cette maladie. Je me souviens qu'on m'a donné le médicament Colchicine et Allopurinol et que mon médecin m'a dit que je devais les prendre pour le reste de ma vie. Je me souviens de la diarrhée que la colchicine me donnait quelques fois par jour, puis j'ai arrêté pour la prendre et j'ai dit à mon médecin que je ne prendrais que 200 mg d'Allopurinol par jour. Je me suis rebellé contre les exigences de mon médecin et je suis devenu mon propre médecin, luttant pour combattre et vaincre cette maladie en expérimentant le dosage de mes médicaments sur ordonnance et mes habitudes alimentaires, mais en vain. Tout ce que j'ai eu, c'est plus de crises de goutte.

J'ai acheté des piluliers qui tranchent mon apport quotidien d'Allopurinol à 100 mg puis à 50 mg sans le consentement de mon médecin, j'ai même arrêté complètement de penser que je l'ai fait battre quelques fois avec un bon régime, seulement pour avoir une attaque et retourner à la table à dessin en essayant de comprendre ce que j'ai mal fait, quels aliments j'ai mangés ces derniers jours, ce que j'ai bu ces jours et ai remarqué quand je suis en crise, des boissons alcoolisées sont entrées en jeu ces jours derniers.

C'est mon déclencheur personnel de goutte. Même un verre de vin avec mon repas, mais d'habitude j'ai bu de 2 à 4 jours de bière, puis le lendemain un verre de vin, rien de tel qu'un verre d'alcool avec des amis au bar local ou quelque chose comme ça ; juste quelques verres m'ont permis d'avoir une crise de goutte douloureuse dans mon orteil droit et avoir ma femme me criant "Tu ne prends pas tes pilules...Tu es quoi, ton propre médecin ?...Tu aimes souffrir comme ça ?....Spiro je ne te vois pas comme ça !...." et ainsi de suite.

Psychologiquement, ça fout en l'air ton esprit, d'être si jeune et d'avoir à faire face à ce handicap en marchant avec une canne et en boitant dans l'embarras, d'avoir à expliquer à ta famille et à tes amis ce qu'est la goutte et comment tu l'as contractée. Vous vous sentez vaincu, d'avoir des amis qui vous le disent : "Tu as la maladie du riche Spiro, coupe les hamburgers et le coca !" C'est vrai que quand j'ai eu ma première crise de goutte, j'avais 240 livres, environ 50 livres de poids en trop pour un gars de 5'11 ans, mangeant des Big Macs, beaucoup de frites et aimant boire une canette de Coca-Cola l'après-midi pour que la caféine et le sucre me réveillent au travail pendant la dernière partie de la journée. Je ne savais pas, en buvant cette canette de Coca-Cola, que j'avalais environ 9 cuillères à café de sucre (environ 39 grammes), l'apport quotidien recommandé en sucre pour les hommes en une journée !!!!

De nombreux médecins et praticiens de la santé ont récemment étudié et conclu que le "sirop de maïs au fructose" pouvait être à l'origine de tant de problèmes de santé pour nous aujourd'hui. Voici une excellente explication donnée par un collègue de wiki.answers.com :

"La goutte est déclenchée par la présence de cristaux d'acide urique dans vos articulations. C'est extrêmement douloureux. De nombreuses personnes atteintes de goutte ont un taux élevé d'acide urique dans leur circulation sanguine. Curieusement, certaines personnes atteintes de goutte n'ont pas de taux élevés d'acide urique dans le sang. Creusez plus profond.

Le fructose est un sucre inhabituel pour les humains. Nous n'avons pas de système pour décomposer les polymères de fructose. Les seules sources de fructose que nous pouvons utiliser sont le sucre simple dans les fruits ou le miel et comme molécule combinée avec le glucose comme saccharose, c'est-à-dire le sucre de table. Le fait d'arroser votre métabolisme avec du fructose est une innovation récente pour les humains. L'édulcorant préféré pour les boissons gazeuses est actuellement le "sirop de maïs à haute teneur en fructose", un produit de notre industrie alimentaire bien-aimée depuis trente ans ou moins.

Nutrigout Supplément alimentaire pour la goutte

 

Que se passe-t-il lorsque vous arrosez votre métabolisme de fructose ?

Il entre dans la voie métabolique des glucides en dessous de son étape principale de contrôle et est immédiatement converti en fructose-1-phosphate. Tout à fait pourquoi l'évolution a arrangé les choses de cette façon est un mystère, mais ma suspicion est que l'évolution n'aime pas le fructose libre dans le métabolisme humain. Donc, boire un petit seau de cola mettra 100 g de fructose dans votre foie. Cela nécessitera un apport important de phosphate pour le fructose-1-phosphate, laissant très peu de place à la production d'adénosine triphosphate (ATP), la devise énergétique primaire de nos cellules. Un manque d'ATP déclenche l'activité du système de dégradation de l'adénine et la production, devinez quoi, d'acide urique ! La goutte, et pas une portion de reins en vue. Jusqu'à il y a 100 ans, seuls les riches pouvaient se permettre d'acheter assez de sucre pour avoir la goutte, maintenant c'est une caractéristique du syndrome métabolique et accessible à tous.

Par ailleurs, le fructose doit être "mis" quelque part, et c'est dans la graisse pour le stockage, via des niveaux élevés de triglycérides dans le sang. Elle provoque également une résistance à l'insuline. Même le syndrome métabolique complet !

En fait, la vérité est probablement que le fructose provoque une résistance à l'insuline, ce qui peut provoquer la goutte. L'hyperuricémie et le fait que les articulations produisent des cristaux d'acide urique n'ont pas besoin d'être liés à la cause. Je dirais qu'ils ne le sont pas".

De plus, une étude publiée en 2008 par le British Medical Journal a révélé que les hommes qui buvaient deux boissons gazeuses ou plus par jour présentaient un risque de 85% plus élevé de développer la goutte que les hommes qui buvaient moins d'un soda par mois. La corrélation entre les boissons gazeuses et la goutte est donc très forte, mon ami souffrant de la goutte.

Il y a l'ennemi public n°1, le sucre sous forme de sirop de maïs à haute teneur en fructose. C'est logique, car chaque fois que j'avais une crise de goutte, je prenais quelques whiskies et cocas Jack Daniels quelques heures avant. Mais tout le monde est différent, d'après mes recherches, les personnes souffrant de la goutte dans le monde entier ont leurs crises en mangeant et en buvant des aliments et des boissons différents, mais un dénominateur commun que j'ai remarqué chez d'autres personnes est que le sirop de maïs à haute teneur en fructose peut avoir causé beaucoup de dommages aux reins dans le monde entier et est le principal responsable de l'escalade de ce problème où les hommes et les femmes diagnostiqués avec la goutte ont connu une augmentation constante.

Je prends toujours mon allopurinol dose tous les jours maintenant à 100 mg pour jouer la sécurité, mais j'ai trouvé le bon plan alimentaire pour maintenir ces niveaux d'acide urique bas à travers des tonnes d'expériences sanguines avec mon corps et malheureusement j'ai découvert que puisque je souffre aussi de thalassémie mineure, je suis plus enclin à des niveaux plus élevés d'acide urique que la personne moyenne sans aucune autre condition. Évidemment c'est quelque chose qui est génétique et difficile à battre par le régime seul pour moi qui est mais pour vous ce pourrait être une histoire complètement différente.

Alors bienvenue, n'hésitez pas à commenter, explorer, expérimenter et nous raconter votre histoire sur la vie avec la goutte. Je ne prétends pas tout savoir et être un expert de la goutte, alors si vous avez des connaissances sur un certain sujet sur la goutte, n'hésitez pas à les partager ici et à en débattre entre vous pour en savoir plus sur cette maladie. Au bout du compte, le résultat final est de le vaincre et de mener une vie saine sans ce trouble.

J'espère que vous apprécierez ce blog !

Posté par Spiro Koulouris

Vous aimez ce que vous lisez ? Alors Abonnez-vous ! Livre électronique gratuit inclus !

* indique un champ obligatoire





    57 réponses à "Diagnostiqué avec la goutte".

    • Jonathan Meldley

      J'ai eu ma première crise de goutte à 28 ans. Personne ne savait ce que c'était et j'ai d'abord pensé que c'était parce que j'avais un peu trop de poids. Je mesure environ 6 pieds et pèse environ 236 livres. Je m'en suis débarrassé comme si de rien n'était et j'ai continué à faire ce que j'avais envie de faire, c'est-à-dire boire une tonne de bière avec mes copains chaque fois que nous avions le temps et l'argent. Pendant environ 6 ans, cela a duré jusqu'à ce que j'aie une attaque au genou qui a été complètement dévastatrice. La douleur était quelque chose d'autre, quelque chose d'autre, quelque chose qui serait apporté dans les profondeurs ardentes. Je me suis rendu à l'urgence (je ne l'avais jamais fait auparavant) et j'ai découvert que j'avais un taux d'acide urique très élevé (9,6 mg/dL). Longue histoire, peu de temps après cette gigantesque éruption, j'ai depuis eu deux très petites attaques au pied.

      La première après je suppose que je soupçonne après avoir mangé deux pommes rouges, les 2 autres jours après avoir bu 4 bières. Le médecin a insisté pour que je prenne de l'allopurinol (à partir de 100 mg pour le premier mois, 200 mg pour le mois suivant et 300 mg pour le troisième mois et voir où je me situe). J'ai lu des témoignages de gens que l'Allopurinol provoque des crises aiguës qui sont plutôt des versions agrégées de leurs homologues non-allopurinol intake. J'ai un peu peur et j'aimerais obtenir des conseils, que je prenne ou non l'allopurinol tel que prescrit. J'ai terriblement peur de ces effets secondaires. Remerciements

      • Spiro Koulouris

        Oui, il vaut mieux que vous preniez de l'allopurinol et cela prendra environ quelques semaines avant que votre corps s'y habitue et alors vous devriez aller bien.

        • Jonathan Meldley

          Après avoir commencé l'allopurinol, combien de temps faut-il pour qu'une crise aiguë survienne ?

          Quelle a été votre expérience avec la drogue ?

          • Spiro Koulouris

            Cela vient à l'esprit de certaines personnes, je m'y suis habitué rapidement parce que j'étais aussi sous colchicine au début, ce qui m'aidera à prévenir toute poussée de colchicine. Après cela, votre corps s'y habituera, je n'ai qu'une éruption cutanée ici et là, pas d'autres effets secondaires. J'ai aussi divisé ma dose en deux : une le matin et une le soir après le souper.

            • Jonathan Meldley

              Merci pour l'info. Ce médicament est-il limité dans le temps ou doit-il être pris à vie ?
              Et comment avez-vous pris la colchicine avec l'allopurinol, ensemble ou en doses séparées ?

            • Spiro Koulouris

              Salut Jonathan !

              Allopurinol est généralement pour la vie pour gérer vos niveaux d'acide urique à long terme.

              La colchicine est utilisée lorsque vous souffrez de douleurs et d'une crise de goutte. Il se débarrasse rapidement de l'inflammation.

              Vous prenez les deux médicaments tout en essayant de vous débarrasser de l'inflammation douloureuse de votre attaque et de l'allopurinol pour abaisser les niveaux d'acide urique de votre corps afin de rester faible à long terme.

    • Deepak Sharma

      La goutte est un terme utilisé pour décrire le tableau clinique associé au dépôt de cristaux d'urate dans différents compartiments du corps. Par conséquent, la goutte peut être considérée comme une maladie du dépôt monosodique de cristaux d'urate. Elle se traduit par des concentrations élevées d'urate dans le sang, généralement supérieures à 6,8 mg /dL (404 µmol/l).

      La goutte a un effet important sur la fonction physique, la productivité, la qualité de vie et les coûts des soins de santé. La goutte non maîtrisée est associée à un recours important aux services de soins d'urgence.

      Les femmes sont moins susceptibles d'avoir la goutte que les hommes, mais dans les années postménopausiques, la différence entre les sexes dans l'incidence de la maladie diminue. Par rapport aux Blancs, et/ou les minorités ethniques, en particulier les Noirs, ont une prévalence plus élevée de la goutte....(mygenericpharmacie)

    • Jeff Sayers

      J'avais la goutte deux fois par an dans l'articulation de mon orteil. Je me suis réveillé un jour avec une légère douleur au poignet, que j'ai supposée être due à une mauvaise nuit de sommeil, et je l'ai donc laissée pendant une semaine. Pour faire court, j'ai fini aux urgences et après des tests, j'ai découvert que c'était la goutte. Je n'ai jamais ressenti une telle douleur,
      n'a pas dormi du tout pendant deux nuits.
      De toute façon, depuis, j'ai arrêté l'alcool,
      Je fais 20 minutes d'exercice physique chaque jour, je supprime complètement le sucre de mon alimentation et je ne mange généralement que des fruits et légumes frais.
      principalement du poisson et parfois de la viande, ce qui fait que je me sens en bonne santé et en vie, que j'ai perdu du poids, que je dors bien et que je n'ai plus de crises. Et à 57 ans, je n'arrive pas à comprendre pourquoi je n'ai pas fait cela
      il y a 20 ans.

    • Avril

      PepsiMax peut-il causer la goutte ?

      • Spiro Koulouris

        Pas en soi, mais l'aspartame peut causer le cancer, les étourdissements, les maux de tête, les convulsions, le TDAH, le gain de poids et d'autres maux, alors bien qu'il soit sans sucre, je l'évite comme la peste. Tenez-vous-en à l'eau, aux tisanes et au café. Les thés froids et le café sont de bons substituts à ces boissons artificielles.

    • Steve

      J'ai vu un changement de jeu chez ceux qui souffrent de la goutte. La consommation d'eau alcaline à haute teneur en minéraux comme l'Alka Power ou l'AQUAhydrate présente de grands avantages pour le contrôle de la goutte. Ce n'est pas une prise mais quelque chose qui peut aider. J'aimerais avoir un retour d'information.

    • apal

      Merci pour ce très bon blog. Cela m'a été très utile.

      Je vis avec Goutte depuis plus de 20 ans maintenant.

      Si ça peut aider quelqu'un, j'ai bu du thé à l'ortie. Je vis en Himalaya et ça pousse à l'état sauvage ici. Je mets des feuilles fraîches dans l'eau chaude et je bois toute la journée. Cela m'a vraiment beaucoup aidé.

      L'homéopathie en fait aussi un médicament de cette plante pour éliminer l'acide urique de l'organisme.

      • Caroline Kaus

        Merci beaucoup pour ce conseil - nous avons des orties (qui poussent partout sur le lac) et nous les avons séchées pour faire du thé, mais nous ne les avons pas utilisées si souvent. Je serai désormais un utilisateur régulier - et je pense que le mécanisme qui aide la goutte est l'amélioration des reins.

        • Evelyn D Sullivan

          J'ai eu plusieurs épisodes au cours des 10 dernières années... on m'a dit qu'un médecin avait la goutte, mais on ne m'a jamais conseillé de prendre des médicaments ou des traitements. J'ai eu des épisodes précédents dans les deux gros orteils. Je suis actuellement pour environ un mois dans un aller-retour dans un aller-retour, principalement dans mon pied droit... pour la dernière semaine, je suis passé d'être incapable de marcher, cependant, j'ai emprunté un déambulateur et gagné la mobilité et aujourd'hui, la marche avec une certaine douleur mais au moins la marche. Mon médecin m'a prescrit de l'Allopurinol à 100 mg il y a environ 4 semaines... et lorsqu'elle ne s'est pas améliorée après un mois, elle a augmenté à 300mg par jour. J'ai commencé à arrêter de le prendre quand il ne semblait pas s'améliorer, mais alors lisez votre blog... Avez Colchcine aussi, mais est si cher n'avait pas été prise, mais a commencé à le reprendre il ya une semaine. Je suis votre recommandation concernant le régime alimentaire... perdre du poids. J'ai 67 ans, j'ai 67 ans et j'ai essayé de travailler à temps partiel pour compléter mes SS...mais j'ai décidé de jeter l'éponge. Je suis heureux de trouver votre blog. Une question à se poser ou non... autant de recommandations contradictoires. Merci. Merci.

          • Spiro Koulouris

            Salut Evelyn !

            Merci de partager votre histoire !

            Pour répondre à votre question, vous pouvez le glacer, le chaud ou le froid apaise les muscles. Ma crème topique soulage le rhume, donc si vous préférez le glaçage, vous pouvez le faire. Ce que vous faites aussi, c'est tremper votre pied dans de l'eau chaude deux fois par jour avec du sel d'Epsom.

            Bonne chance !

    • LAXMI RANGA

      Salut les gars,
      Il y a quelques semaines, j'ai été attaqué par GOUT. Mais ce n'était pas la première fois. Ma première attaque s'est produite en 2011 et j'ai souvent souffert pendant un certain temps avant de disparaître. Toutes ces fois où j'ai été guéri
      en une semaine avec des médicaments et sans ou quelque chose, mais cette fois, cela m'a pris plus de deux semaines. Ce qui est intéressant, c'est que je suis le régime VEGAN. Je ne bois pas et ne fume pas du tout. La raison pour laquelle j'écris ce message est que je souhaite obtenir l'avis d'un expert sur la manière de me débarrasser de l'enflure de mon orteil gauche. Je n'ai pris que des médicaments anti-inflammatoires (ibuprofène).

      Je veux me débarrasser de ce qui est gonflé de façon permanente avec des remèdes naturels.

      Je dois l'apprécier à l'avance pour vos précieux conseils.

      Santé. Santé.

      LAXMI

    • Eric G

      Aide - J'ai la goutte dans les coudes - en ce moment, la dernière crise ne semble pas disparaître, peu importe ce que je prends pour mes médicaments ou ce que je mange. J'ai essayé Coldricine, Prednisone, Celebrex, Alieve et autres. Je bois beaucoup d'eau gazeuse chaque jour et ma femme pense que je devrais arrêter cela, alors je le ferai dès aujourd'hui. Mais je suis curieux de savoir si vous pouvez m'offrir un autre soulagement. Il semble que cela n'affecte que mon coude gauche cette fois-ci, mais dans le passé, c'était les deux. Mon médecin l'a drainé pour soulager les bouffissures, mais il en revient à un grand état maladroit.

      • Spiro Koulouris

        Salut Eric !

        C'est dur ! Si les médicaments ne peuvent pas aider votre coude, je vous suggère de consulter un rhumatologue et d'obtenir un deuxième avis. Je boirais de l'eau minérale ou alcaline au lieu de l'eau gazeuse. Et buvez beaucoup tous les jours ! Essayez de sauter complètement n'importe quel type de viande pendant au moins un mois et voyez ce qui se passe. Essayez de ne manger que des légumes, des haricots, du pain à grains entiers, des pâtes et du riz. Il ya beaucoup de délicieuses recettes que vous pouvez trouver en ligne ou dans mon ebook. Évitez également de consommer tout le sucre pendant 30 jours. Je sais que c'est difficile à faire, mais ça pourrait vous aider. Bonne chance !

    • Gerald Stone

      Salut Spiro !

      Étant une personne qui souffre de la goutte depuis longtemps, j'ai pensé qu'il était temps que j'y mette un terme, car cela a fait de ma vie une misère depuis plusieurs années.

      Si vous avez des suggestions pour soulager cette condition que je n'ai pas essayé, je vous en serais très reconnaissant.

      Comme mon médecin m'a prescrit de l'indométacine il y a plusieurs années, le médicament semblait contrôler la douleur s'il était traité au début du picotement dans le gros orteil. L'état finirait par s'estomper au bout d'une semaine environ, mais reviendrait après environ 6 mois, reviendrait.

      Après plusieurs autres visites chez le médecin généraliste au cours des prochaines années et l'essai de la colchicine, Naproxen et d'autres que j'ai oublié, les épisodes de goutte réapparaissent maintenant toutes les deux semaines environ.

      J'ai aussi essayé des cerises/jus/ concentrés, jus de citron et bicarbonate de soude, jus d'ortie, vinaigre de cidre, divers suppléments de vitamines B, le tout en vain.

      Le médecin m'avait précédemment prescrit de l'allupurinol, qui pourrait m'aider, mais en le prenant, j'ai eu la pire goutte que j'ai jamais eue.

      J'hésite maintenant à prendre de l'alluprinol, mais on m'a dit qu'il ne peut être pris qu'entre les épisodes de goutte, qui depuis octobre 2016, ne se sont pas produits.

      Mon alimentation est très basique, poisson, riz, poulet, légumes et fruits, pas de viande rouge, pas de crustacés, je ne bois plus de bière, ni de vin rouge, et je bois beaucoup d'eau quotidiennement.

      Toutes mes excuses pour avoir continué un peu, mais peut-être qu'une de vos autres victimes a aussi suivi cette voie.

      Bien cordialement,

      Gerry

      • Spiro Koulouris

        Salut Gerald !

        Tenez-vous en aux conseils diététiques et de style de vie de ce site Web et de mon ebook. Mangez 80 % de vos calories quotidiennes sous forme de glucides complexes comme les légumes, les légumineuses, les haricots, les noix, les pains de grains entiers, les pâtes et les riz. 10 % de vos calories quotidiennes devraient être des viandes maigres comme la poitrine de poulet, la dinde, le poisson et un peu de viande rouge. Les derniers 10 % de vos calories quotidiennes devraient être constitués de matières grasses contenues dans le lait, le fromage, le yogourt, les œufs, le beurre....

        Buvez seulement de l'eau, du thé et du café. Pas d'alcool ou de boissons sucrées.

        Limitez votre consommation de sucre à 25 grammes par jour maximum. Si peu de fruits et d'éviter tous ces casse-croûte transformés. Pendant que vous y êtes, évitez les viandes et les aliments transformés à l'épicerie. Apprenez à manger des aliments frais comme ceux de la terre et vous verrez une amélioration de votre santé.

      • nilesh nolkha nilesh

        Je pense que le problème fondamental de la goutte est que la plupart des gens ne comprennent pas à quel point il est simple de se faire traiter. De plus, si vous n'avez pas de crise de goutte, cela ne signifie pas que votre goutte ne progresse pas. Il se cache peut-être derrière. L'analogie sur le lien suivant devrait pouvoir aider les gens à comprendre pourquoi le traitement de la goutte est nécessaire à long terme.

      • Mark Wilde

        Il est important de comprendre qu'à la fin de ce message, on me dira probablement que ceci fera ceci et ceci fera ceci et cela vous fera cela, donc par quelqu'un qui a été décrit au Royaume-Uni à Londres par le principal spécialiste de l'arthrite, il a dit que c'est le pire cas de goutte que j'ai jamais vu et les pires difformités, j'ai des photos mais je serais gêné de les montrer, donc c'est pour les personnes souffrant de goutte qui ont vraiment un problème, ma première attaque était à 29, j'étais un footballeur semi pro et très en forme.

        Je ne vous ennuierai pas avec toutes les histoires sur les comprimés qu'ils vous ont dit de prendre comme la colchicine et tous ceux qu'ils vous prescrivent car ils sont une perte de temps, j'ai essayé tous les régimes et si vous lisez ce qu'ils disent tous le fait est que vous concluriez que vous ne pouvez vraiment ni manger ni boire, aucun régime ne m'a jamais aidé, je suis maintenant 59 et sur mon chemin à une vie raisonnable sans être dans un fauteuil roulant qui est où je serais été 5 années auparavant, si je ne l'ai pas traité et fait avec lui.

        À 29 ans, j'ai eu ma première crise, à ce moment-là j'aurais dû essayer l'allopurinol, mais le médecin ne savait pas grand-chose à ce sujet, alors nous parlons de 1989, après 7 autres années d'avoir eu une crise bizarre, j'ai consulté un spécialiste et on m'a mis sous allopurinol pendant 6 semaines sans pouvoir marcher correctement, alors j'ai abandonné et on m'a répondu que j'avais mal, alors pendant 23 ans, je me suis mis avec les mains, pieds et pieds et coudes qui se déchaussaient et je n'ai plus porté mes chaussures, mes mains étaient les pires et les gens m'ont regardé fixement que je ne connaissais pas, j'ai finalement apporté une maison de vacances au Monténégro et un jour j'ai eu une attaque incroyable sur mon coude il a explosé et a éclaté aussi gros qu'une balle de tennis, l'acide urique blanc s'est vidé, je suis allé à l'hôpital et ils m'ont fait une injection dans mon cul avec un cocktail de drogues dont je sais qu'il contient 3 mg de Dexason, ce que ça a appelé là et un médicament dicyoflénique, une infection et en 2 heures je suis arrivé à bouger.

        Cela m'est arrivé au cours des années suivantes au moins deux fois par an dans le doigt, dans le pied, mon corps suintait de l'acide urique pur, j'en suis arrivé au point où j'ai vraiment pensé que je serais dans un fauteuil roulant et d'autres pensées comme vous pouvez l'imaginer, puis un jour où j'avais l'injection l'infirmière m'a dit pourquoi pas vous mais un Dexason en comprimés et quand on sent une attaque venir sur prendre un de.5mg et 100 mg Diclofenic et pour la première fois dans ma vie, je l'avais sous quelque contrôle.

        Il m'a dit qu'il y avait quelques nouveaux médicaments sur le marché, l'un d'eux était un médicament américain appelé pegu quelque chose et il m'a dit que je ne pouvais l'obtenir qu'après avoir épuisé toutes les autres voies, il y a un autre médicament sur le marché appelé Febuxostat mais je ne peux pas voir qu'il fera autant que vous comme si le pire que j'ai jamais vu, il a appelé tous les médecins pour me regarder, alors j'ai commencé à prendre le médicament et après 2 ans pas beaucoup mais mon taux d'acide urique étaient maintenant à la normale.

        On m'a dit que je pouvais me procurer le nouveau médicament miracle parce qu'il coûtait 6 mois de traitement à 27 000 livres, après quelques semaines ils m'ont écrit que la compagnie qui fournissait le médicament avait fait faillite et que le même médicament en provenance des États-Unis pesait 160 000 livres ; oui vous entendez cela correctement et je l'ai dans un courriel de sa part, incroyable je sais.

        Maintenant, après 5 ans sur Febuxostat que je mange boire ce que je veux, y compris l'alcool, je suis maintenant au point où j'ai l'utilisation de retour et lentement, je suis de retour à une sorte de normalité, toujours prendre mon Dexason que lorsque nécessaire dans un .5mg, je sais que les médecins diront ou cet effet secondaire qu'il fait ceci, il fait que je sais ce que c'est, mais si vous m'offriez 10 ans de ma vie ou de prendre ce médicament alors je prendrais le médicament et perdrais 10 ans de ma vie, donc pour ceux d'entre vous qui pensent qu'il n'y a rien là dehors croyez-moi, il n'y a jamais été dit au Royaume-Uni que j'en avais jamais parlé, la seule autre chose que j'ai laissée de côté, c'est quand vous pensez que votre goutte a disparu dans les premières années, il n'a pas encore son aller dans vos articulations pour vous causer des problèmes plus tard dans la vie, je l'ai remarqué après avoir joué au golf mes pieds douloureux et c'était la goutte mais à l'époque je ne le savais pas, espérons que cela aide quelqu'un et bonne chance dehors là !

    • (...) Critères de diagnostic de la goutte (...)

    • Kathy

      J'ai la goutte ? Je suis une femelle, environ 1,50 m (1,80 m). Je ne pèse que 125 livres. L'urine dans le sang. Le test a révélé des niveaux élevés d'acide urique. Bien que j'aie mal, ce n'est pas dans mes pieds, mes chevilles, etc.

    • Jason

      Super article !!! J'ai 36 ans et j'ai eu ma première crise de goutte il y a deux ans. Ma cheville a enflé et je me suis sentie comme une mauvaise entorse. Il a fallu plusieurs voyages chez quelques médecins avant qu'ils ne puissent trouver ce que c'était. J'ai modifié mon régime alimentaire temporairement jusqu'à ce qu'il disparaisse. Après un mois environ de prudence, je suis revenu à mon ancien mode de vie. Des bières quelques jours par semaine et beaucoup de protéines et de viandes rouges. Je ne bois jamais de soda et je bois environ 8 à 10 bouteilles d'eau par jour. Je suis donc bon sur toute la question de la déshydratation.

      Ainsi, près de deux ans se sont écoulés sans aucun signe de problèmes. Jusqu'à il y a deux mois. Une autre attaque, même pied, mais cette fois la pointe de mon pied et mon gros orteil. J'ai considérablement réduit ma consommation de bière ainsi que de viande rouge. Je mange du hoummos et beaucoup de protéines à base de lait comme le yaourt. Le pied s'est amélioré (et je suis sous colchicine), et il atteint environ 100 % pendant quelques jours, puis il s'enflamme très légèrement après une promenade. Il m'est donc très difficile de faire de l'exercice, car je dois perdre une trentaine de kilos. Des suggestions ? Merci !

      • Spiro Koulouris

        Merci pour ton commentaire Jason !

        Essayez de faire de l'haltérophilie en attendant que votre pied guérisse. Je recommande de faire du vélo au lieu de courir, c'est moins dur pour les pieds, si vous préférez l'exercice cardiovasculaire.

        • Les

          Salut Spiro, j'avais des gamma t élevés dans mes tests hépatiques et j'ai donc décidé de l'aider avec ACV. Une semaine plus tard, j'ai soudainement eu la goutte pour la première fois. J'ai lu que certaines drogues décomposent les cristaux d'acide urique et je me demande si quelqu'un d'autre en a fait l'expérience ?

    • George Echeagaray

      Salut tout le monde,

      Cette année, j'ai eu ma première crise de goutte et Dieu merci, ce n'était pas si terrible. En ce moment, j'ai 24 ans et la semaine avant d'avoir la goutte, j'avais envie de picoter sur mes chevilles et ce sentiment commence après les repas (repas avec de la viande), puis j'ai pensé que quelque chose n'allait pas et j'ai fait une analyse sanguine et devinez quoi ? 9mg/dL d'acide urique.

      Puis, après une faiblesse, j'ai vu mes mains et mon gros orteil grossir et avoir la chair chaude.

      Après cela, j'ai fait une énorme recherche sur l'acide urique et le régime alimentaire pour éviter la mauvaise nourriture pour moi. Trois mois ont passé et la sensation sur mon orteil et mes mains est revenue, c'était comme si j'avais de petites aiguilles sous la peau. 9,5 d'acide urique.....

      Après cela, l'acide urique commence à se déposer dans mes genoux et cela me fait marcher comme une personne de 90 ans pendant une semaine de suite !

      En ce moment, je suis un peu déprimé même si je n'ai pas eu de crise de goutte depuis 2 mois et je ne veux pas prendre de fébuxostat pour le reste de ma vie (je suis allergique à l'allopurinol).

      J'avais l'habitude de faire beaucoup de sport et depuis mars, j'ai quitté le gymnase, j'ai perdu 6 kg (12 lb) de muscles et je suis déprimé....

      Quelqu'un a-t-il quelque chose à dire ou à partager avec moi ?

      [email protected]

    • Charles

      Excellent poste.

      J'ai la goutte depuis de nombreuses années maintenant, mais je n'ai pas eu de crise de goutte depuis plus de deux ans à cause d'une simple solution rapide que j'ai découverte. Ça marche à merveille.

      Nous connaissons tous la sensation de prégoutte qui se dégage de nos pieds ou de nos mains. Dès que je ressens cette sensation, je prends 2 advil et 2-3 comprimés de vitamines E. Le lendemain, c'est fini.

      Parfois, comme hier soir, j'ai reconnu la goutte assez tard et j'ai pensé que j'allais avoir une autre mauvaise passe. Mon orteil gauche me faisait un mal de chien, mais je pouvais encore marcher dessus. Alors j'ai pris les 2 & 3 pilules comme ci-dessus et aujourd'hui, il est tout sauf parti.

      2 advil et 2-3 comprimés de vitamines E. Ça marche à chaque fois. Pas de médicaments chers, pas d'effets secondaires. Il faut encore changer son régime alimentaire et faire beaucoup d'exercice.

      Sois en bonne santé.

      • Elias

        Cette recommandation ou correction de Charles le 22 août 2016 a résolu le problème pour moi et certains de mes amis atteints de la maladie de la goutte.

        Ma femme, médecin généraliste en chef, a diagnostiqué ma maladie gouteuse alors que je pensais avoir une blessure au tendon. Elle avait raison ! Depuis 2014, j'ai eu ma première "blessure", en 2017 j'ai été formellement diagnostiqué.

        J'ai changé mon régime alimentaire et je me suis tenu à l'écart de toute viande transformée, y compris le chorizo. J'hésite à prendre des médicaments si je peux les éviter, lors de ma dernière poussée ; il m'a fallu des semaines alors que je pouvais à peine marcher. J'ai alors décidé de chercher des forums et des salles de discussion pour voir si quelqu'un avait trouvé un moyen de traiter la maladie de la goutte.

        Charles, merci. J'ai suivi vos conseils et cela fonctionne à chaque fois :

        Je prends un ibuprofène pour l'inflammation avec 2 ou 3 comprimés de vitamine E et un grand verre d'eau. Pour moi, ça marche aussi à chaque fois. Pas de médicaments coûteux, pas de véritables effets secondaires.

        Comme le dit Charles, "il faut encore changer son alimentation et faire beaucoup d'exercice".

        La vitamine E est une vitamine antioxydante qui réduit l'inflammation. Les crises de goutte sont causées par des dépôts de cristaux d'acide urique qui se forment dans les espaces articulaires et la douleur provient de la réaction du corps à ces cristaux. Lorsque des cristaux d'acide urique se forment, les globules blancs pénètrent dans la zone et libèrent des substances chimiques qui provoquent l'inflammation et la douleur. La vitamine E est un excellent médicament contre la goutte car elle réduit l'inflammation et peut aider à prévenir les lésions articulaires lors d'une poussée de goutte.

        Pour plus d'informations, voir ces deux liens :

        https://www.evitamins.com/a/win-gout-against-bout-naturally-25

        https://en.wikipedia.org/wiki/Vitamin_E

    • James Corrigan

      Ce que je sais, c'est que les champignons à faible dose d'aspirine, les vraies Ales, la bière maison, le foie, manger trop d'aliments riches en protéines et des aliments riches en vitamines du groupe B, sont des déclencheurs de la goutte. Selon les rapports, le cola light n'apporte pas la goutte. C'est le cas ! Je sais ceci. Il vous déshydrate de ne pas boire assez d'eau distribuée par la pisse jaune apporte sur la goutte, si vous n'obtenez pas hydraté. Le cola light vous déshydrate. J'ai des attaques sur les deux gros orteils et parfois sur les zones derrière les autres orteils, qui s'étendent vers le haut du pied. Le seul soulagement de la douleur et il est limité est Naproxeen. L'eau glacée salée dans un bassin aide. Les cerises ne marchent pas. J'ai essayé ça, les obscurs aussi. Ça ne sert à rien du tout. Le curry riche en curcuma aide un peu. Évitez le jus d'orange et les suppléments vitaminiques qui aggraveront la situation.

    • Deborah Semenyck

      J'ai récemment reçu un diagnostic de goutte...j'ai eu le test sanguin et mon taux d'acide urique était élevé...j'ai suivi vos suggestions dans le livre...j'ai fait une nouvelle vérification de mon taux d'acide urique après 2 semaines de suivi du régime de goutte...je ne connais pas encore les résultats mais je me sens beaucoup mieux...merci pour écrire le livre...il est utile dans ma quête pour contrôler la goutte

    • Neil

      En tant que personne souffrant de la goutte, on m'a dit de réduire ma consommation d'alcool et de bière. Peut-on boire de la bière non alcoolisée en toute sécurité ?
      Merci beaucoup.

      • Spiro Koulouris

        Salut Neil !

        Il n'y a pas de problème avec la bière non alcoolisée, alors n'hésitez pas à en boire.

    • Ted

      J'ai aussi la goutte. On m'a dit que c'était le résultat de la cyclosporine, un médicament anti-rejet que je prends depuis plus de 30 ans. Je l'ai généralement aux chevilles et aux orteils, mais pourquoi la plante de mes pieds est-elle si touchée ? Les attaques durent entre une et quatre semaines. Je suis dans des épaves de motos qui n'ont pas été aussi douloureuses et RIEN ne semble fonctionner pour moi, à part rester à la maison comme une truite farcie et attendre qu'elle s'en aille. Je ne bois pas à l'excès, mais quand je prends une bière ou un verre de whisky, mon épouse (bénissez ses dames, le syndicat chrétien de la tempérance) me rappelle que je vais attraper la goutte, je vais essayer d'arrêter complètement de boire et voir comment cela fonctionne

    • Jean

      Gout a commencé pour moi il y a trois ans. La première attaque a été horrible. Ça a duré deux semaines. Complètement disparu puis recommencé il y a trois mois. J'ai tout essayé pour le traiter, j'ai essayé de couper l'alcool et le steak et tous les aliments riches en purine que le médecin m'a dit de le faire. Rien n'a marché. J'ai finalement pris un médicament appelé Cochisine, un succès instantané. Depuis lors, je n'ai pas modifié mon régime alimentaire, l'alcool lourd et moi et les aliments à haute purine. Cela ne le fait pas revenir. Je ne pense pas qu'il y ait de cause à la goutte que nous puissions identifier. Je vous aime tous, et je compatis, et je compatis, et compatis.

      • Sam

        Salut John, un partage personnel ici. J'ai lu le titre d'articles "À ceux qui ont des problèmes de goutte" a mentionné qu'un remède spécial contre la goutte appeler la goutte goutte goutte de papaye extrait de thé vert extrêmement bon pour aider à guérir la goutte problème. Voir l'article à l'adresse :

    • sauvage

      il est bon de lire que les gens ne veulent pas prendre de médicaments ayant de mauvais effets secondaires qui ne vous guérissent pas. Bien.
      Oui, que la nourriture soit votre médicament !
      Mon avis est que le bon type de plantes médicinales accélérera votre processus de guérison.

    • Mike

      Bonjour à tous. C'est bien de trouver ce blog, je suis au bout du rouleau. Cela fait maintenant cinq ans que je subis des attaques de Goutte par intermittence. J'ai refusé de prendre le médicament en raison d'éventuels effets secondaires. La dernière visite médicale de Goutte s'est terminée en larmes et par une injection de cortisol. Je n'ai pas peur de dire que j'ai pleuré parce que je souffrais beaucoup et que j'étais déprimée par mon incapacité à suivre mes enfants. J'ai essayé de faire des régimes et des exercices, mais il est difficile de trouver du temps avec trois enfants. Aujourd'hui, j'ai eu une fièvre associée à mon attaque. Les symptômes de la grippe n'apparaissent que lorsque je suis vraiment enflammé. Je pense que c'était un manque d'eau, et j'ai lancé une application sur l'eau pour suivre mon hydratation. J'ai commencé il y a trois jours et jusqu'à présent, j'ai réussi à produire jusqu'à 146oz par jour. J'ai fait beaucoup de recherches sur ce sujet et je n'ai trouvé que des aliments riches en purines qui en sont responsables. Je trouve intéressant que le fructose soit un contributeur. J'ai grandi en prenant de la coke pendant les repas. Je crois vraiment que le stress en fait aussi partie. Je n'ai pas commencé à avoir des attaques avant la récession et les licenciements dans le secteur de la construction. Je trouve aussi intéressant que les gens aient les oreilles croûtées. J'ai également eu une légère croûte sur l'oreille et une sécheresse sévère sur le nez. Mes questions sont les suivantes : pourquoi une peau croûtée ? Le stress aggrave-t-il la situation ? La mienne, oui. Mes reins vont-ils lâcher si je ne prends pas d'Alpurinol ? Y a-t-il des effets secondaires à l'Alpurinol ? Je postule pour un nouvel emploi qui, je l'espère, m'apportera de la stabilité et réduira mon stress.

    • Gary Palichuk

      Bonjour, je souffre de goutte chronique depuis que j'ai 22 ans, j'en ai 43.
      Il n'y a pas eu un jour où j'ai vu quelque chose qui puisse aider mon problème.
      La plupart n'ont pas fonctionné, j'ai lu que l'hypothyroïdie pouvait être un déclencheur, je dois obtenir plus d'informations avant de pouvoir vous donner une réponse honnête.
      Je suis à moitié grec, ukrainien, polonais, je pense que mon côté grec a peut-être quelque chose à voir avec cela.
      J'ai pris du poids et je pense que mes attaques sont étroitement liées, je reste en très bonne forme et mon régime alimentaire est, disons, normal.
      J'ai essayé tous les médicaments habituels dont la plupart ne fonctionnent pas, l'allopurinol est une option mais ce que j'ai entendu sur les effets secondaires me rend sceptique.
      Je suis intéressé par la relation avec le fructose et la goutte, je trouve que cela pourrait tenir la route dans des tests très contrôlés, je serais curieux de voir comment les résultats seraient.
      J'ai eu une idée, je me demande comment l'acide urique résiste aux traitements électriques de faible niveau, je veux dire que c'est un acide et qu'il peut être décomposé........
      Bonne chance à tous ceux qui participent au combat.
      Gary Palichuk

      • George Echeagaray

        Bonjour Gary J'ai 24 ans et mon problème d'acide urique commence cette année en mars.

        Je n'ai pas vraiment de crises de goutte douloureuses, mais l'acide urique était stocké dans mes mains, entre mes articulations, comme de petits sacs de liquide puis près de mes coudes et enfin près de mes genoux. Je suis triste.

        Je vais commencer une menace avec le fébuxostat.

        J'ai vu que vous souffrez d'hypothyroïdie et je me demande si cela peut être lié à l'acide urique. J'ai un oncle et un cousin avec ça, mais il semble que je ne sache pas ou que je ne sache pas...

        Ce serait génial si nous pouvions discuter par courrier électronique.
        [email protected]

    • Linda

      J'ai eu une attaque de goutte à l'orteil et le Dr m'a mis sous allopurinol 100 mais ça a été. 2 mois et pas de crise de goutte mais j'ai des démangeaisons partout et je me déchire la peau J'ai opté pour l'extrait de cerise acidulée au lieu de l'allopurinol

    • David

      J'ai commencé à avoir la goutte à l'âge de 23 ans et on m'a dit que c'était une maladie de l'homme âgé, mais j'ai déjà entendu tout cela à 17 ans. J'ai arrêté de prendre les comprimés à 25 ans après avoir réalisé que c'était ma grande consommation de cola qui était responsable. Parfois, je buvais jusqu'à 2lts par jour ! J'avais des symptômes classiques de gonflement de mes gros orteils et des grumeaux d'acide blanc qui se formaient sur le grisal de mes oreilles. Je bois encore le cola occasionnel mais j'ai rarement une attaque à moins que je ne le fasse trop, alors je le regrette le matin. Mon habitude du cola m'a un peu perturbé quand j'étais plus jeune : goutte, problèmes de poids, perte d'émail sur les dents. Je suis contente que la goutte ait mis un terme à tout ça, sinon je serais probablement déjà diabétique à 35 ans.

      • Scott

        La déclaration de David sur les cristaux de l'oreille que tu as faite m'a choqué ! Je souffre actuellement d'une attaque d'une heure depuis quelques semaines. On dirait qu'il rebondit sur mon corps comme un flipper. Les deux coudes, les deux chevilles et les deux orteils. Quoi qu'il en soit, j'ai remarqué beaucoup de croûtes bizarres dans mes oreilles et j'ai pu m'en rendre compte. Tu es sûr que c'est lié à la goutte ?

    • Cheryl

      Je viens d'avoir ma première attaque de goutte hier, et je vais faire écho à ce que vous avez dit - c'est la pire douleur que j'ai jamais eue, et cela inclut la comparaison avec trois accouchements, quelques fractures et de nombreuses blessures liées à l'athlétisme. Je ne suis pas du tout une mauviette. Je suis une femme blanche de 51 ans, 1m80, 130#, physiquement active, pas une grande buveuse, alors vous pouvez imaginer le choc que j'ai eu quand je suis entrée en boitillant dans la clinique après les heures de travail hier soir et que j'ai reçu ce diagnostic. Je consomme beaucoup de produits laitiers, et les seuls marqueurs que je peux voir sont la consommation fréquente de viande rouge et la consommation de soda avec du sirop de maïs à haute teneur en fructose. J'essaie toujours de traiter cette question et de trouver ce qu'il faut faire pour minimiser toute attaque future. J'attends avec impatience de voir ce que je peux apprendre de votre expérience.

    • eric tidwell

      J'ai eu ma première et unique crise de goutte il y a environ 6 ans. Mon grand-père souffrait d'une grave maladie de la goutte et, si je me souviens bien, il a été mis au lit pendant des mois. Je crois qu'il l'avait dans les orteils et les genoux. Ma première crise de goutte a été la pire douleur que j'aie jamais connue. J'ai eu des os cassés, des épaules disloquées, des chevilles foulées, une reconstruction du genou après avoir déchiré mon ACl, un accident de voiture et de moto. Aucune de ces blessures n'est comparable, en termes de douleur, à la goutte. Je me souviens d'être allé aux urgences après plusieurs heures de douleur, boitillant sur mes béquilles, le sang coulant jusqu'à mon orteil ! Une douleur atroce... L'infirmière m'a demandé comment j'évaluerais ma douleur sur une échelle de 1 à 10 ? Je lui ai dit au-delà de 10... 10+...

      Maintenant, avancez rapidement de 6 ans - Après avoir été diagnostiqué avec la Goutte, j'étais horrifié parce que j'ai découvert ce qui m'attendait - je me sentais condamné et je me souvenais de toute la douleur que mon grand-père avait endurée ! Malheureusement, mon grand-père n'avait pas accès à l'internet ! J'ai commencé à faire des recherches sur tout ce qui concerne la goutte ; voici ce qui m'a aidé à garder la goutte en rémission :

      1. J'avais l'habitude de prendre un régime quotidien d'aspirine pour protéger mon cœur. Découvrez que l'aspirine est un GRAND NON NON ! Il a cessé de prendre de l'aspirine.
      2. Je bois un litre de pur jus de cerise noire toutes les deux semaines environ. Je dilue le jus de cerise avec de l'eau pour qu'il dure plus longtemps.
      3. Je prends 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme tous les matins. Non, l'acide du vinaigre n'est pas lié à l'acide urique. C'est tout le contraire.
      4. Je ne mange pas beaucoup de coquillages ou de thon ! Des quantités très modérées, peut-être une fois par mois.
      5. J'ai augmenté mon exercice en faisant du vélo au moins 3 ou 4 fois par semaine.
      6. J'ai augmenté ma consommation de fruits.
      7. Cela va vous choquer : je continue à boire de la bière en quantités assez importantes et, au cours des six dernières années, en procédant aux changements mentionnés ci-dessus, je n'ai pas attaqué.

      • Adam

        Je vais essayer. Je suis un peu contrarié par tous les sites qui disent simplement "nous ne sommes pas sûrs à 100 % que la bière provoque la goutte, mais nous arrêtons quand même parce que l'alcool est mauvais", ce qui n'est qu'une façon de se défouler sur les fous de la santé 🙂 lol
        J'espère que vos suggestions me conviennent - j'ai l'impression que ma goutte est liée au manque d'eau, car je bois toujours de la bière sans problème, mais quand j'ai une nuit extra, extra grosse sans eau, c'est là que ça se déclenche...

      • Jonathan Meldley

        Quel âge avez-vous et pourquoi preniez-vous de l'aspirine exactement ?

    • Dr Olaf Adelt (MD)

      J'ai été l'un des lapins d'essai pour ces types : il y a 4 ans. Ils m'ont donné un régime de 3 semaines et m'ont dit quoi éviter. C'était presque identique à vos conseils. Après ce régime, je n'ai pas eu de crise de goutte, et j'ai recommencé à manger et à boire... Tout était une question de nourriture, et pas de médicaments.

      • Spiro Koulouris

        Ravi d'entendre le Dr Olaf ! C'est une question d'alimentation et c'est ce que les gens ne réalisent pas, c'est si simple, mais nous compliquons les choses en cherchant toujours un remède universel à la place.

      • Steve

        Bonjour, j'ai la goutte depuis longtemps. Je dirais que les attaques se succèdent pendant des années sans savoir ce que c'était. Je pensais que c'était juste le vieillissement avec l'arthrite. J'avais tort, mon garçon. J'ai eu une grosse attaque aux deux genoux qui m'a paralysé au point que je ne peux plus marcher. Je ne peux pas redresser mes jambes. J'essaie de me guérir naturellement et je dois dire que cela m'a aidé. J'ai eu la goutte sur tout le corps, mais grâce à une bonne alimentation, sans sucre et à la perte de poids, j'ai éliminé la goutte partout sauf aux genoux. Quelqu'un a déjà vécu ce truc de longue date avec les genoux ?

    • (...) Mon histoire avec la goutte (...)

    • (...) Lisez l'histoire personnelle de Spiro sur sa lutte contre la goutte (...)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.